Julie Meyer

Chiropracteur à Haguenau

FAQ

Voici quelques réponses aux questions les plus courantes :

1. Qu’est-ce que la Chiropratique?

2. Qu’est-ce qu’une Subluxation ?

3. Dans quels cas aller consulter un Chiropraticien?

4. Quelle est la différence entre un Chiropraticien, un Ostéopathe et un Kinésithérapeute?

5. Les enfants peuvent-ils aller voir un Chiropraticien, si Oui, à partir de quand et pourquoi?

6. Une femme enceinte peut-elle consulter un Chiropraticien ?

7. Peut-on ressentir des réactions après la première consultation Chiropratique?

8. Qu’est-ce qu’un ajustement? Est-ce que ça fait mal?

9. Lors de l’Ajustement, qu’est-ce qui fait « crack »?

10. Combien de séances me seront nécessaires?

11. Je souffre d’ostéoporose puis-je avoir recourt à des soins Chiropratiques?

12. La Chiropratique, uniquement en cas de douleurs?

13. Les soins Chiropratiques sont-ils pris en charge par la Sécurité Sociale?

14. Quel est le cursus du Chiropraticien?

REPONSES :

1. Qu’est-ce que la Chiropratique ?

La Chiropratique est une profession de santé manuelle, qui a pour objectif de maintenir et rétablir un fonctionnement optimal de notre corps..

Le Chiropraticien est, grâce à sa formation, un spécialiste de la biomécanique vertébrale. Il recherche la cause de la douleur, émet des diagnostics, et traite son patient. Pour cela, il recherche des altérations statiques et dynamiques des articulations vertébrales, ce sont des Subluxations vertébrales. La colonne vertébrale étant en relation directe avec la moelle épinière (et donc le système nerveux), il est aisé de comprendre qu’un dysfonctionnement vertébral peut avoir des qui sont en relation répercussions sur le bon fonctionnement de notre organisme.

2.Qu’est-ce qu’une Subluxation ?

C’est un terme typiquement chiropratique. Une Subluxation est une fixation articulaire qui peut engendrer des troubles musculaires, articulaires et neurologiques. Des stress de tout ordre peuvent engendrer ce type de fixation: physiques (chutes, accidents, conditions de travail, manque d’exercice….), chimiques (toxines, drogues, pollution…) ou psychologiques.

Ces Subluxations peuvent être ressenties sous forme de douleurs, de faiblesses, d’inflammations, de troubles organiques, de malaises, ou peuvent rester inaperçues pendant un moment et se réveillées en donnant de grosses douleurs.

3. Dans quels cas aller consulter un Chiropraticien ?

Voici une liste de quelques affections pour lesquelles vous pouvez nécessiter l’aide d’un Chiropraticien:

- Lombalgies, sciatiques, Torticolis, Hernies Discales;
- Scoliose, Douleurs du dos;
- Douleurs articulaires: genoux, hanches, canal carpien, épaule…
- Maux de tête, vertiges, douleurs de mâchoire;
- Dès la naissance pour votre enfant;
- le Stress qui peut altérer le bon fonctionnement de votre système nerveux.

4. Quelle est la différence entre un Chiropraticien, un Ostéopathe et un Kinésithérapeute ?

Le Chiropraticien est le seul professionnel spécialisé dans la pratique des ajustements vertébraux. Avec le temps et l’expérience, de nombreuses techniques Chiropratiques ont été mises au point, ce qui permet à chaque Chiropraticien de travailler comme il le souhaite et d’apporter un soin optimal à chacun de ses patients.

Grâce au développement scientifique de leur profession, les Chiropraticiens sont les leaders en matière de recherche publiée et indexée sur Medline en ce qui concerne les manipulations articulaires et les soins conservateurs de la colonne vertébrale.

L’Ostéopathie, qui a donné lieu à une variante appelée l’Etiopathie, est une pratique médicale qui attache une grande importance à l’influence de la structure sur la fonction et à la circulation sanguine. Elle soigne les maladies dont la cause est une lésion somatique réductible affectant les nerfs, les articulations, les vaisseaux, les ligaments, les viscères. L’enseignement est fait sur une durée de quelque 2 000 heures. Le diplôme d’Ostéopathe est reconnu depuis 2007 restreignant fortement la pratique de celle ci. La formation d’Etiopathe n’est pas reconnue.

Le Kinésithérapeute est spécialisé dans la rééducation fonctionnelle et la réadaptation par des massages et d’autres moyens adéquats. La durée des études de Kinésithérapie est de trois ans après le baccalauréat et aboutit à un diplôme reconnu. Les Kinésithérapeutes ne sont pas formés à la manipulation vertébrale.

5. Les enfants peuvent-ils aller voir un Chiropraticien, si Oui, à partir de quand et pourquoi ?

Oui, un enfant peut être ajusté dès la naissance. A cet âge, les techniques utilisées sont très différentes, de celles utilisées chez l’adulte : on utilise le petit doigt pour appliquer une pression très douce : il n’y a pas de craquements.

Vous pouvez consulter un Chiropraticien pour votre enfant pour diverses raisons : réduction des coliques, diminution des otites, difficulté à marcher, difficulté à prendre le sein (souvent due à une Subluxation vertébrale) traumatisme suite à une chute ou encore en prévention.

Lors de l’accouchement, les forces de torsion appliquées sur le cou de votre bébé peuvent créer bien des problèmes, c’est pourquoi il est important de faire vérifier sa colonne dès que possible!

6. Une femme enceinte peut-elle consulter un Chiropraticien ?

Oui, c’est même recommandé. Des études ont prouvé qu’un suivit Chiropratique en complément d’un suivi gynécologique régulier diminue les douleurs lombaires et réduit de 50 à 60 % la durée du travail (Chiropratic Pediatric and Prenatal Reference Manual 1992:196).

Le but du Chiropraticien va être de préparer au mieux le corps de la maman à l’accouchement. Ainsi un bassin bien mobile permettra une meilleure délivrance du bébé, et donc un accouchement plus rapide.

7. Peut-on ressentir des réactions après la première consultation Chiropratique ?

Quand une articulation fonctionne mal pendant un certain temps, puis retrouve sa capacité optimale de mobilité, le corps doit se réadapter à une nouvelle position. Celle-ci peut provoquer des courbatures, des sensations de raideurs musculaires, ou une fatigue généralisée, qui s’estompent rapidement.

8. Qu’est-ce qu’un ajustement? Est-ce que ça fait mal ?

Le Chiropraticien effectue une pression ou impulsion ponctuelle et spécifique, c’est ce que l’on appelle AJUSTEMENT. Son but va être de corriger une Subluxation afin de mobiliser l’articulation et ainsi de rééquilibrer le corps, et de stimuler le système nerveux. Le Chiropraticien a effectué un cursus de 6 années de formation qui lui confèrent une expérience technique indolore et sans danger.

9. Lors de l’Ajustement, qu’est-ce qui fait « crack » ?

Les articulations baignent dans un liquide: le liquide synovial. Certains ajustements produisent un son lorsqu’il y a un déplacement des gaz et des liquides à l’intérieur de l’articulation. Celui-ci peut-être comparable à la succion qui s’échappe lors de l’ouverture d’une bouteille de champagne. Le son peut être intriguant mais il n’y a aucune relation entre ce dernier et la qualité ou la valeur de l’ajustement Chiropratique.

10. Combien de séances me seront nécessaires ?

Il est difficile de déterminer un nombre exact de séances à suivre. Votre Chiropraticien va déterminer le nombre séances (généralement entre 3 et 8 visites), en fonction de votre état : sévérité de vos douleurs, chronicité de celles-ci, de votre âge, de votre mode de vie, et de votre implication dans le traitement.

Il est ensuite vivement conseillé de faire des séances d’entretien pour éviter les récidives, liées aux habitudes de la vie quotidienne.

11. Je souffre d’ostéoporose puis-je avoir recourt à des soins Chiropratiques?

Bien sûr, votre Chiropraticien prend en considération toutes les circonstances propres à chaque patient avant de planifier un traitement de rétablissement. Plusieurs méthodes existent pour ajuster la colonne vertébrale. La technique choisie par votre Chiropraticien sera la plus appropriée pour votre condition, votre âge et votre état de santé.

12. La Chiropratique, uniquement en cas de douleurs?

Non. La prévention (1 fois tous les 2-3 mois) est aussi utile en Chiropratique, cela va permettre d’éviter toute dérive fonctionnelle de votre rachis. Le nombre de visite va dépendre de votre métier, votre activité sportive, vos habitudes de vie et même de votre niveau de fatigue.

Le Chiropraticien est souvent comparé au dentiste : vous vous brossez les dents au moins 2 fois par jour, car on vous a dit qu’une bonne hygiène dentaire retardait les caries. Et pour votre colonne vertébrale ? Que faites-vous ? Un bilan annuel permet de prévenir les maux de dos. Comment dit-on ? « Mieux vaut prévenir que guérir » ??

13. Les soins Chiropratiques sont-ils pris en charge par la Sécurité Sociale?

La Sécurité Sociale ne rembourse pas encore la Chiropratique mais les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à effectuer un remboursement partiel ou intégral de la séance : www.chiropratique.org. N’hésitez pas à demander une attestation à votre Chiropraticien.

14. Quel est le cursus du Chiropraticien?

Le Chiropraticien suit un cursus de 6 années, comprenant plus de 5500 heures de cours, alliant cours pratiques et théoriques. La formation est complétée par 16 mois de stage en clinique Chiropratique où l’étudiant effectue au minimum 400 consultations sous la responsabilité d’un chef de clinique.

Il est impossible d’apprendre la Chiropratique sous forme de stages ou de séminaires.

Cette formation est standardisée au niveau mondial : ainsi tous les Chiropraticiens, à travers le monde, reçoivent une formation équivalente aboutissant à la délivrance d’un diplôme « DOCTOR OF CHIROPRACTIC (D.C.) ».

En France les Chiropraticiens sont formés par l‘IFEC (Institut Franco Européen de Chiropratique).

Après l’obtention du diplôme, des spécialisations sont possibles: on y retrouve la radiologie, la neurologie, la pédiatrie, équin ou encore canin…..
Pour plus d’informations : www.ifec.net

Toutes ces questions sont inspirées du site de l’AFC